Une saison apicole

 
 

La visite de printemps est essentielle pour l’apiculteur. Après l’hiver il est temps de faire l’état des lieux des colonies.

Dès que la température le permet, c’est à dire autour de 20°C, l’apiculteur ouvre les ruches et observe la présence et la qualité du couvain , de la reine, la quantité de réserve de miel.

Il peut ainsi juger si il aura besoin d’apporter plus d’attention à une ruche pour qu’elle commence la saison dans les meilleures conditions possibles.


 

Visite de printemps

Pose des hausses

Les fleurs sont sur le point de produire le nectar qui permettera aux abeilles de produire le miel, c’est donc à ce moment que l’apiculteur vient poser la hausse sur le corps de la ruche.

Cette hausse augmente la superficie de la ruche et permet aux abeilles

de venir y stocker les nouveaux apports en miel.

Celle-ci sera, une fois le miel operculée ( recouvert d’une pellicule de cire) retirée de la ruche afin de pouvoir récolter le miel que vous trouvez dans les pots.


La récolte

Une fois la miélée terminée et le miel operculé les hausses sont retirées et transportées à la miellerie.

Les cadres sont désoperculés et passés dans l’extracteur.

Le miel une fois sorti des alveoles est placé dans un maturateur.

Au bout de 4 jours les impuretés remontent à la surface et sont éliminées.

Le miel est prêt à être mis en pot!


L’hivernage

La récolte effectuée,  une derniere visite s’impose pour préparer l’hivernage des colonies.

Contrôle des réserves de miel et de la presence d’assez d’abeilles pour que la colonie puisse affronter les températures froides de l’hiver.